Dominique Vallon est Suisse. Elle est la fille d’un intellectuel, homme de théâtre et de cinéma, auprès de qui se retrouvent des personnalités marquantes des années 60/70 du monde de la danse et du théâtre, comme Maurice Béjart, Julian Beck et Judith Malina du Living Théâtre, Ariane Mnouchkine, Charles Apothéloz le fondateur du Théâtre de Vidy (Lausanne)... Elle vit, dès l’âge de 10 ans, les aventures de Roger Planchon, du Théâtre Populaire Romand de Charles Joris, les premiers festivals d’Avignon, la découverte de Beckett... À 16 ans, nourrie de grands spectacles, et de la pensée de ces artistes, elle décide de prendre à son tour le chemin du théâtre. Elle travaille avec plusieurs compagnies indépendantes suisses, avant de suivre des stages en France. En 1978, elle rencontre L’ATTROUPEMENT de Denis Guénoun, compagnie avec laquelle elle partage l’aventure du Chapeau de paille d’Italie de Labiche ainsi qu’une certaine conception du théâtre. Rencontre en 1981 avec Charlie Brozzoni. En 1986 et 1987, elle joue dans deux de ses spectacles. De retour en Suisse, elle suivra des cours au Conservatoire de Lausanne sous la direction d’André Steiger, disciple de Bertolt Brecht. Cette nouvelle rencontre la décidera à se lancer dans l’aventure particulière qu’a été la création de la CIE BROZZONI à ANNECY.
Elle prend en charge l’administration pendant de nombreuses années et initie le travail d’action culturelle de la compagnie. Elle devient comédienne permanente en 2005 tout en assurant un travail de conseil artistique.


Création et mise en ligne : AURA marketing     -     www.auramarketing.fr     -        Mentions et crédits