ANNÉE SCOLAIRE 2015/16
Les projets pédagogiques menés tout au long de l’année par la Cie Brozzoni, encadrés par Dominique Vallon et Claude Brozzoni, étaient présentés en public :
* mardi 24 mai 2016 à l’Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie : les secondes de Claire Augereau présentent, lors de la journée des lycéens organisée par la DAAC-Grenoble, un spectacle dont ils ont écrit le texte et que Claude Brozzoni a contribué à mettre en scène.
* mardi 31 mai 2016 à Bonlieu Scène nationale Annecy : les premières option Théâtre du Lycée Baudelaire (Cran-Gevrier), professeur Antoine Piel, présentent "Les bas-fonds" de Maxime Gorki.
* mardi 7 juin 2016 à la Maison des Arts Thonon-Evian : l’atelier théâtre / école du spectateur suivi tout au long de la saison par de jeunes amateurs présente "Rêve d’un soir", un montage de textes de William Shakespeare.
* vendredi 17 juin 2016 au Collège Les Aravis de Thônes : l’atelier de pratique théâtrale rassemblant des élèves volontaires de la cinquième à la troisième sous l’égide de Stéphanie RIzzon-Pallia, présente un montage de "Cendrillon" de Joël Pommerat.

ANNÉE 2016 / ANNÉE 2017
FABRIC’ARTS

Le 14 décembre 2015 a été inauguré Fabric’Arts à Faverges, un projet d’accompagnement et développement du territoire par la culture, projet soutenu par la Communauté des Communes du Pays de Faverges, la région Auvergne - Rhône-Alpes, le Conseil Départemental de Haute-Savoie, l’Académie de Grenoble et le Ministère de la Culture, qui vise à :

- permettre aux jeunes du territoire une ouverture sur de nouvelles activités artistiques qui leur permettront d’exprimer leur créativité, de s’épanouir, se fédérer autour de créations communes, d’apprendre à partager, à goûter le plaisir de vivre et créer ensemble et surtout d’être valorisés dans leurs apprentissages lors de représentations ou d’expositions de leurs travaux ;
- insuffler une dynamique créative ouverte à tous, développer le partage à travers des liens intergénérationnels, favoriser des échanges entre populations et catégories socioprofessionnelles différents, conférer au territoire une réelle identité culturelle et renforcer ainsi son attractivité ;
- fédérer l’ensemble de la population du territoire, les entreprises, les partenaires autour d’une offre culturelle partagée afin de développer un véritable sentiment de fierté d’appartenir au Pays de Faverges ;
- développer les échanges culturels avec le bassin annécien et le bassin albertvillois.

Dans ce cadre, la Cie Brozzoni a pour objectif de mettre en place une école du spectateur / école de théâtre qui se déroule sur le territoire de Faverges, hors du temps scolaire et du temps consacré au travail, à raison de 7 samedis et de 4 week-ends par an et de quelques sorties culturelles.
Le résultat du travail de plateau sera, dans l’idée, présenté au théâtre de la Soierie et les ateliers auront lieu, si possible, dans les salles des communes avoisinantes. Cette école centrée sur un public jeune (de 7 à 20 ans) s’adressera aussi à un public plus âgé (de 21 à 77 ans), de toute condition et veillera à concerner une population éloignée des actions culturelles existantes.

L’école du spectateur / école de théâtre qui aura lieu de janvier à décembre 2017 consiste
- à découvrir des auteurs et dramaturges contemporains, des textes liés à l’actualité, au futur proche et lointain (à retrouver ainsi le lien avec la convention Fabric’arts initiale qui est d’éveiller notre conscience au passé et à l’avenir), des textes écrits au cours de l’année 2016 dans les écoles et lycées de Faverges par les élèves de Jean-François Fonlupt,
- à rencontrer des équipes artistiques travaillant pour la compagnie, la Soierie ou Fabric’arts,
- à voir des spectacles, suivre des lectures, des conférences, des chantiers Fabric’arts… qui sont organisés à la Soierie ou sur le territoire des pays de Faverges,
- et enfin, à pratiquer le théâtre (formation de l’acteur à travers des exercices corporels, la recherche du souffle, le travail de la voix, l’improvisation et enfin le travail sur le texte et la scène de théâtre).

Ce travail de fond est inscrit sur une durée de deux ans minimum. L’année 2016 est vouée à l’approche d’un territoire et l’année 2017, à l’école du spectateur/école de théâtre.
Pour 2016, le plus difficile et le plus long dans ce projet est le temps du repérage géographique, culturel et social de la communauté des Pays de Faverges. Il s’agit de convaincre les élus, les associations, les institutions, les établissements scolaires de la nécessité de l’Art et de la Culture. De rencontrer le plus de gens possible, de s’apprivoiser et finalement de constituer un groupe cohérent de 20 élèves.
Ce temps d’approche est essentiel à notre démarche artistique et à la recherche de notre public, s’adresser avant tout à une population non encore concernée par la Culture.


Création et mise en ligne : AURA marketing     -     www.auramarketing.fr     -        Mentions et crédits